Le site des pionniers de l’aéronautique à Genève 
Des Genevois chez eux ou ailleurs et des étrangers dans Genève 
 | Agenda | Plan du site  | Pionnair-GE in Deutsch | Pionner-GE in English | Espace privé 
 
 
Albert KIMMERLING (1882-1912) : pilote pionnier et initiateur de l’aérodrome de Lyon-Bron [2 vidéos].

 

Ce Genevois de Lyon est un très brillant joueur de hockey professionnel avant de découvrir l’aviation en 1909. Il embarque un avion Voisin et son mécanicien vers l’Afrique du Sud où il est le 1er à faire voler un aéroplane et emporter un passager. Au retour, il passe son brevet de pilote et participe aux nombreuses concours aériens de 1911-12. Sa carrière est brève en ce début de compétitions aériennes mais on lui doit l’existence de Lyon-Bron, la formation de nombreux pilotes avant de décéder aux commandes d’un prototype.


Albert Kimmerling, le Franco-genevois est le 1er directeur et moniteur de vol de l’Ecole Lyonnaise d’Aviation (avions Sommer) de Lyon-Bron dès septembre 1910. Il emmène ici sa soeur, Jeanne Ormond, le 22 novembre 1910.

Un français pour certains, qui n’est est pas moins un Suisse et un Genevois

JPG - 6 ko
Albert Kimmerling en 1911.

La famille d’Albert Kimmerling est originaire du Wurtemberg et arrive à Genève vers 1750. Jean Kumerli, fils de Michel, est charron. Il engendre une descendance à Genève, alors qu’une branche existera temporairement à Lausanne, donnant encore les familles Kummerling, Kimerli. La branche genevoise est à l’origine de la présence de Kimmerling à Lyon. Le grand-père du pilote, John Victor, est banquier à Lyon comme plusieurs chefs de familles protestantes romandes. Le père du pilote, John (1840-1920), se fait enterrer à Bursinel (VD) avec son épouse Marie d’origine vaudoise. Cette famille a encore acquis la nationalité française. Albert Kimmerling, cadet de famille est donc un pilote Genevois, binational dont presque toute la carrière aéronautique s’est faite hors de Suisse. Il repose également à Bursinel. Il est le 1er Suisse à avoir piloté un avion dans le monde.

JEUNESSE : Patin à glace.
*
22.06.1882 Naissance à St Rambert-L’Isle Barbe, près de Lyon (F).
Etudes au Lycée Ampère à Lyon. Intérêts pour la mécanique.
1900 Féru de patin à glace et de hockey. Membre du Sporting Club de Lyon.
1902-03 Meilleur joueur de l’équipe locale avec R. Aubert.
Dans l’une des 2 meilleures équipes de France et d’Europe.
1907 Décisif dans la victoire de Lyon face à Paris pour le titre national de Hockey.
Participe à des matchs internationaux, notamment contre la GB ou la Suisse.
1907-08 L’équipe dissoute, il joue au "Club des Patineurs de Paris".
Toujours l’un des meilleurs joueurs de France.
11.1908 Joue un match à Berlin, mais atteint de bronchite, la partie est perdue.
avant 1908 Participe à des courses de voitures. Courses interdites en France.
Entre Chez Cottin-Desgouttes (Lyon) constructeurs de véhicules,
Ingénieur mécanicien, se perfectionne dans l’étude des moteurs.
*
AVIATION : Kimmerling à 27 ans.
*
10.1909 Entre chez le constructeur Voisin, élève pilote puis pilote, débute à Mourmelon.
11 ?.1909 Part avec un biplan Voisin pour une tournée en Afrique du Sud avec J.Moller.
14.12.1909 Ils arrivent au Cap.
18.12.1909 Déchargement de l’avion à East-London.
18.11.1909 Nb : le 1er vol du continent africain est celui de René Métrot (F) à Hussein-Dey (Algérie), sur Voisin.
25.12.1909 1er décollage d’avion en Afrique du Sud (RSAF) près du Cap : A. Kimmerling.
28.12.1909 1er vol à moteur en RSAF sur Voisin, au-dessus du Nahoon race course à East London.
29.12.1909 Au décollage, heurte une clôture.
*
01.01.1910Vol et accident à l’atterrissage, casse légère mais pas d’hélice de rechange.
15.01.1910 Ils se rendent à Johannesburg.
Construction locale d’une hélice semi métallique par S.F.Marucchi.
19.02.1910 Installation d’une nouvelle hélice.
26.02.1910 Trois vols d’essai depuis le sommet de Sydenham-Hill, près d’Orange-Grove à Johannesburg.
02.03.1910 Fait quelques vols. Au 7ème un fragment de câble abîme l’hélice et déchire la soie du plan inférieur.
03.1910 Horace Barnes remplace le mécanicien J. Moller.
19.03.1910 Son vol le plus long à ce jour, sur 4 km.
19.03.1910Emporte le 1er passager, M. Thomas Thornton de l’Aéro-Club d’Afrique du Sud.
25.03.1910 Une aile touche le sol à Sydenham.
xx.03.1910 Emporte la 1ère passagère Sudafricaine, Miss Julia Hyde Stansfield,
éditrice du "Rand", du "Daily Mail" et du "Sunday Times".
04/05.1910 Procès pour récupérer de l’argent qu’on lui doit.
20.04.1910 Réalise un vol de 19km à l’altitude de 42 m à Durban.
15.05.1910 Réchappe indemne à un sérieux crash à Durban.
Durant le séjour en RSAF, vit 5 importantes et 25 petites infortunes avec l’avion.
1er pilote à voler au Transvaal sur Johannesburg-Durban-East-London.
JPG - 11.6 ko
La sculpture de Henri Valette sur la tombe de Bursinel (VD).
EN EUROPE : Kimmerling à 28 ans.
*
xx.1910 Il s’installe à Miramas, près d’Istres (13, F).
16.06.1910 Accident de vol à Miramas, l’avion Voisin chute de 20 m, légère blessure.
19.10.1910 Réussit le brevet de pilote No.291 à Mourmelon ? sur biplan de Roger Sommer.
23.10.1910 De Bron visite l’hippodrome de Grand-Camp.
10.1910 Il ouvre à Lyon-Bron la 3ème école de pilotage Sommer.
22.11.1910 Embarque sa sœur Jeanne Ormond pour un baptême de l’air.
12/13.11.1910Inauguration officielle du terrain de Bron, avec R.Sommer.
Des visites des pilotes Vidart (Divonne-les-Bain) et Mouthier (Bourg-en-B.).
11.1910 Il donne le baptême de l’air à Bron à H. Borel (du CSA genevois) sur un biplan.
1er client à posséder une voiture Bugatti.
*
04.02.1911Vole au meeting de Miribel (Ain).
10.02.1911 Vol Lyon-Montceau/Bourgoin-Jallieu à l’initiative de L.Cottin.
21/22.05.1911 Au meeting de Châlons.
02.06.1911 Sur la course Paris—Rome, avec étapes, mais capote. Il est indemne.
03.06.1911 A reçu dans la nuit un nouvel appareil et s’envole pour Nice et Rome.
04.06.1911 Légèrement blessé la veille, abandonne la course.
05.06.1911 Rentré dans la matinée à Lyon, a fait des vols intéressants.
S’inscrit sur la course du Circuit Européen : F, B, GB, NL.
05 ?.07.1911 Atterrit dans les marais de Romney, à 20 miles de Douvres.
07 ?.07.1911 Chute à 4 km de Calais, l’appareil est en miettes et l’aviateur indemne.
17.07.1911 Vole sur Lyon, sur le Rhône et remontée de Perrache à Saint-Clair.
13/15.08 1911 Au meeting de Nevers.
03.09.1911 Au meeting de Bourgoin-Jallieu, au lieu-dit la Maladière.
9/11.9.1911 Au meeting de Bourg en Bresse, avec Mouthier, Berlot, etc.
09.1911 A la fête aérienne de Bois-Combray (Roanne) avec 2 autres pilotes.
09.1911 Pilote aux manoeuvres militaires des Ardennes, au grade de sapeur.
*
EN SUISSE : Kimmerling a 30 ans.
*
10.03.1912Au meeting de Frauenfeld (CH), sur Sommer, avec R.Grandjean.
07.04.1912 Au meeting de Frauenfeld, avec R.Grandjean et A.Maffei.
14.04.1912 Au meeting de Frauenfeld.
19.04.1912 Au meeting de Frauenfeld avec R.Grandjean et E.Taddéoli.
27/28.04.1912Au meeting de Bâle (CH), avec R.Grandjean.
*
DERNIER VOL :
*
mi 1912 Quitte Lyon pour la direction de l’école Sommer à Douzy puis à Mourmelon.
05/06.1912 Participe à la course du Circuit d’Anjou (F).
09.06.1912Il se tue à Mourmelon, Reims (F), en essayant un prototype monoplan Sommer
biplace conçu par Tonnet.
Enterré à Bursinel (VD, Suisse).
14.07.1912 Légion d’honneur posthume.

Les villes de Lyon et Bron ont honoré Albert Kimmerling en donnant son nom à une place et à une rue. Une modeste plaque en bois est inaugurée le 25 août 1985 par la municipalité de Ruy-Montceau (cf. 02.1911) où l’école primaire porte dès 2006 le nom d’école Kimmerling. En juillet 2011, commémoration à Montceau du vol Lyon-Montceau.

 

JPG - 33.1 ko
Albert Kimmerling en meeting à Bâle le 28.04.1912.
Par : Jean-Claude Cailliez
Le :  jeudi 6 avril 2006
  • Pour plus d’information, voir : Pioneers of early aviation in South-Africa, de H.Oberholzer. Ed. Mem.Nat.Mus.7, pp:19-25, 3/1974, 7 ills, à la "Librairie ".
  • Une avenue de St-Cécile-les-Vignes (N-Vaucluse) et une rue de Lyon portent le nom du pilote Kimmerling
  • [08.2007] Albert Kimmerling : sa carrière (Diaporama, N&B, sonore, 2’18’’, 51Mo), nécessite le plugin QuickTime 7.1.3. minimum.
    [04.2017] Kimmerling et sa "Flying Matchbox" pionnier volant d’Afrique du Sud (1909-1910) (diaporama musical, 35ph, 03’16’’, 8Mo). Format Flash.

    Vous êtes ici : Accueil > Albert KIMMERLING (1882-1912) : pilote pionnier et initiateur de l’aérodrome de Lyon-Bron [2 vidéos].