Le site des pionniers de l’aéronautique à Genève 
Des Genevois chez eux ou ailleurs et des étrangers dans Genève 
 | Agenda | Plan du site  | Pionnair-GE in Deutsch | Pionner-GE in English | Espace privé 
 
 
Edmond AUDEMARS (1882-1970) : pilote Genevois au sommet de la compétition aérienne de 1910 à 1918 [2 vidéos]

 

"Eddy" Audemars est un compétiteur hors pair en vélo, moto ou avion, le 2e Suisse à passer son brevet de pilote, un courageux meneur de raid aérien en solitaire, l’un des 2 très grands pilotes suisses des débuts de l’aviation avec Durafour. Adorant la France, on l’y qualifie souvent d’être l’un des meilleurs pilotes existants. Homme d’affaire avisé en Allemagne ou en France, il se reconvertit de façon magistrale au profit de l’aéronautique après la perte de son meilleur ami Roland Garros.


Une affiche qui résume presque toute une carrière aérienne. Ils débutèrent ensemble, s’arrêtèrent de voler à la même époque, élite des pilotes des débuts de l’aviation.

Résumé d’une carrière riche en réussites dans divers domaines

JEUNESSE :
*
03.12.1882 Naissance, 3e enfant et fils de François (horloger) et Ida Fahmi.
En 1898 La famille, protestante déménage à Genève (CH).
18xx-19xx Etudes à l’Ecole industrielle et au collège de Genève.
189x-19xx Ecole d’apprentissage à Genève.
Apprentissage chez M. Buchet, représentant des pneus Michelin.
*
CYCLISME : Audemars à 18 ans.
*
19.08.1900 2ème du grand Prix cycliste de Genève, amateur.
1901 1er au championnat de l’Union vélocipédique genevoise.
19xx Participe à de nombreuses courses cyclistes sur route ou sur piste.
1902-1903 A Berlin (D) pour apprendre l’allemand.
03.08.1903 Champion du monde amateur en demi-fond à Copenhague (Dk).
08.1903 Record du monde de vitesse à 70km/h à Berlin.
En 1904 Revient à Genève où il court encore une saison à la Jonction,
mais sans grande conviction.
*
MOTOCYCLISME : Audemars a 22 ans.
*
1904-1906 3 ans représentant de Michelin pour la Suisse.
10.1904 Recruté au service militaire suisse, comme courrier cycliste.
1904-1910 Représentant de Motosacoche pour l’Allemagne, moto conçue
par les frères H. & A. Dufaux (voir : Biogr.).
1905 Ecole de recrue militaire à Colombier (48 jours).
1905 Ecole de cycliste militaire à Yverdon (24j). Cycliste au 1e corps d’armée.
1906 Cours militaire tactique III à Sonceboz (12 jours).
1906 2ème à la course de Côte du Marchairuz (CH), sur Motosacoche.
fin 1906 S’établit à Berlin.
1907 1er à la Forstenriederpark à Munich (D), sur Motosacoche.
1907 1er à la course de côte de Kesselberg, à Kochel (D), sur Motosacoche.
1907 3ème à la Taunus-Fahrt de Munich à Francfort-am-Main (D) sur Motosacoche.
1907 1er à la Course de Côte du Semmering, à Vienne (Aut), sur Motosacoche.
1908 2ème à la course sur piste, à Hanovre (D), sur Motosacoche.
1908 1er à la Course d’endurance, à Magdebourg (D), sur Motosacoche.
1906-1909 Courses en moto en Allemagne et Autriche.
08.1909 A Berlin, agent Motosacoche.
*
AVIATION : la Demoiselle. Audemars a 27 ans.
*
08.1909 Assiste à un vol des frères Wrights à Tempelhofer Feld (D).
09.1909 Au salon de la locomotion aérienne de Paris (F).
09.1909 Commande une avionnette Santos-Dumont "Demoiselle" de 7.500F.
10.1909 Clément Bayard confirme sa commande de la Demoiselle.
*
03.1910 Issy-les-Moulineaux (ILM, F), reçoit sa Demoiselle Clément-Bayard.
03.1910 A ILM, 1er vol, pirouette et 8 jours de réparations.
04.1910, A ILM, R.Garros se présente à E.Audemars (=Eddy) qui le conseillera.
Début d’une grande amitié avec Roland Garros (voir :Récit).
06.1910 Au meeting d’Angers (F), ne peut voler son brevet n’a pas été homologué.
06.1910 Brevet No.100à ILM consistant en 3 circuits fermés d’au moins 500m chacun
sans contact avec le sol. Brevet suisse no.7. 2e suisse breveté pilote après Real.
06.1910 Au meeting de Rouen (F), record du décollage le plus rapide en 9’’,
Prix de la rapidité, 1.866 m en 1’54’’. Atterrissage forcé, pilote sauf.
06.1910 Au meeting de Juvisy (F), le seul à oser voler à cause du vent sur 4 jours.
07.1910 Au meeting de Toulouse.
07.1910 Vole devant Théodore Roosevelt, président des USA, à ILM.
07.1910 Au meeting de Bournemouth (GB). Gagne 14.000F dans le Circuit anglais
d’aviation du Daily-Mail. Lors de la 2ème étape : casse et abandon.
07.1910 Possède 2 appareils Demoiselle et 2 monoplans Tellier.
08.1910 Au meeting de Viry-Genève. Demoiselle No.4 (voir :Récit),
Prix Borel de la vitesse, 700F, avec 86 km/h.
08/09.1910 Au meeting du Havre-Deauville-Trouville (F).
08.1910 Au meeting de Lanark (Ecosse).
08.1910 Engagé No.34, au circuit de l’Est sur Demoiselle : Troyes, Nancy, Mézières,
Douai, Amiens, puis Paris en France.
09/10.1910 Au meeting de Milan (I).
09.1910 Au meeting de la semaine d’aviation de Bordeaux (F), sur Demoiselle.
JPG - 10.7 ko
2e pilote suisse breveté de tous les temps (Château de Penthes).
*
TOURNEE AUX AMERIQUES 1. Audemars a 28 ans.
*
10.1910 A la Gare du Nord à Paris, prend le train pour le Havre (F).
10.1910 Débarque à New-York (USA), venant de Southampton, sur le Teutonic.
10.1910 Au meeting de Belmont-Park avec Roland Garros.
10.1910 Contrat de 100.000F/an avec la MIA, Prix non compris.
11.1910 Se rend en Allemagne pour régler son affaire Motosacoche.
11.1910 Départ sans lui du train de la Moisant International Aviators (MIA).
12.1910 Rejoint l’équipe à la New-Orléans (USA).
12.1910 Démonstrations de vol avec la Demoiselle jaune par le "Tiny" "Lutin".
*
01.1911 Démonstrations de vol à Dallas.
01.1912 Tous arrivent à Fort-Worth.
01.1911 Pas de démonstration à Fort-Worth, trop de vent.
01.1911 Démonstrations de vol à Oklahoma.
01.1911 Démonstrations de vol à Waco.
0x.1911 Démonstrations de vol à Temple.
0x.1911 Démonstrations de vol à Houston.
02.1911 Démonstrations de vol à San-Antonio.
02.1911 Démonstrations de vol à El-Paso.
02.1911 Démonstrations de vol à Monterey (Mex).
02.1911 Démonstrations de vol à Mexico-City.
xx.1911 Démonstrations de vol à Vera-Cruz.
xx.1911 Sur le bateau "L’Espagne" vers Cuba.
03.1911 Démonstrations de vol à La Havane (Cuba). Il casse sa Demoiselle.
xx.1911 Projet de Demoiselle à moteur 100cv pour la coupe Gordon-Bennett.
xx.1911 A New-York (USA) pour des achats, avec R.Garros.
04.1911 Retenus malgré eux, ils manquent le bateau "Provence".
xx.1911 De retour en France sur le "Bretagne" (10 jours de mer).
05.1911 Arrivée en France.
05.1911 A Puteaux (F), ateliers de mise au point du Baby Moisant. Echec.
05.1911 Brevet international de pilote no.50
05.1911 A Avignon (F) avec la Demoiselle.
06.1911 Ne participe pas au Circuit européen mais assiste R.Garros
momentanément malade (crise de palu ?) et l’emmène à l’hôpital.
06.1911 A Utrecht (NL) avec Leblanc représentent Garros,
retour des vols vers Bruxelles, Garros va mieux, Eddy rentre à Paris.
07.1911 A Calais, a rejoint les pilotes.
07.1911 Les Demoiselle-Gnome ne sont pas encore au point. Tests à ILM et
casse. On rompt ce projet avec les Moisant.
07.1911 Garros essaie un Blériot-XI biplace, vole avec Eddy. Blériot garde
le principe sous le nom de la version "sociable", en Angleterre.
07.1911 Inscrit aux 1.620km du circuit du Daily-Mail (GB), au Prix de 250.000F :
- 1er étape Brooklands-Hendon, 30 km, 7ème ; quitte lors de la
2ème étape Hendon-Edinburg, après un atterrissage forcé (24.07).
08.1911 Sur Demoiselle à ILM, atterrissage forcé, pilote sauf.
xx.1911 A la Semaine du vol du Havre.
08.1911 Prévoit de venir au meeting de Viry (74, F) avec un Blériot.
08.1911 Deuxième semaine de Saint-Etienne à Bouthéon (F),
décide enfin d’abandonner la Demoiselle pour le Blériot-XI.
date ? Accompagne Garros à Lorient (F).
*
PASSAGE AU BLERIOT-XI. Audemars a 29 ans.
*
10.1911 Vole aux meetings de : Marseille (F). Semaine d’aéronautique
au Parc Borély, avec R. Garros et d’autres, 100.000 spectateurs.
*
TOURNEE AUX AMERIQUES 2.
*
xx.1911 Barrier négocie avec Garros et Audemars une tournée en Amérique.
12.1911 Au Havre sur le navire jusqu’à Rio-de-Janeiro (Bré).
12.1911 Eddy, Garros, Barrier et Charles Voisin débarquent à Rio-de-Janeiro,
pour la Queen Aeroplane Company Limited, de McCormick.
02.1912 Meeting de vol à Rio-de-Janeiro, 2 vols, appareil Blériot endommagé
03.1912 Sur le navire "Umbria", 2 semaines après, arrivent les appareils.
date ? Vols à Sao-Paulo (Bré).
03.1912 Eddy, Garros et Barrier visiteurs en Argentine,
Utilise autant la Demoiselle à moteur Gnome 50cv et le Blériot.
date ? A Buenos Aires durant 2 mois, dont Mars.
date ? Survol de Buenos-Aires puis vers San-Isidoro,
3 Prix et 1er en compétition d’habileté.
date ? Doit faire voler le Blériot depuis un champ de course entouré de barrières,
dévie et entre dans une palissade.
04.1912 Retour sur le "Highland Warrior" en 24 jours,
avec unique escale à Las Palmas, puis Londres.
04.1912 Retour à Paris.
JPG - 11.7 ko
L’"Aigle" Audemars vu par la presse argentine (03.1912).
*
COMPETITIONSEUROPEENNES. Audemars a 30 ans.
*
05.1912 Vol ILM—Angers (F), 270 km.
06.1912 Au Circuit d’Anjou (F), accompagne R.Garros, concurrent, sur un appareil
de secours Blériot 80cv no.18. Garros vainqueur.
06.1912 A la semaine de Vienne-Aspern (Aut). Train depuis la gare de l’Est.
Eddy y représente la Suisse parmi 9 nations. Son lâcher du sac de farine
tombe à 3,2m du centre de la cible.
Séance de virtuosité d’Eddy et Garros. Gros succès, 100.000 spectateurs.
Garros, meilleurs français reçoit 21.000 couronnes, Eddy 7.500.
08.1912 Avec Garros et Leblanc, en ballon, testent des respirateurs d’altitude à Vichy.
08.1912 1er à réussir Paris—Berlin, en Blériot monoplan (voir : Récit). Détails :
08.1912 - vol ILM-Reims (125 km) Mézières (75 km) Laroche (75 km) Wanne (D)
(10 km) Total 197 km.
08.1912 - de Wanne puis vole au-dessus de Mieste (98 km) Döberitz (25 km),
Johannisthal (30 km). Total 450 km. 1er vol entre 2 capitales
Tente un vol vers la Baltique mais abandonne.
08.1912 Démonstration à Johannisthal (D), casse moteur.
08.1912 Réceptions en Allemagne par "B.Z. am Mittag" et l’Aéroclub allemand.
08.1912 A Berlin, la femme du constructeur du Taube, Igo Etrich est sa passagère.
08.1912 Refuse de devenir le chef-pilote d’une école d’aviation allemande ;
offres alléchantes pour former des pilotes militaires dont celles du suisse,
l’ingénieur et directeur Franz Schneider.
08.1912 Postule à la nationalité française
09.1912 Au meeting de Vichy (F).
09.1912 Au meeting de Roanne (F), avec R.Garros.
10.1912 Abandon à la Coupe Pommery sur Pokal-Biarritz-Perrigeux après 260 km.
date ? Au meeting de Juvisy.
10.1912 Au meeting de Vienne.
1912 Ne veut plus devenir français, malgré l’idée de Garros, car il faut faire
2 ans de service militaire et ne plus gagner l’argent copieux des meetings.
*
SUR MORANE-SAULNIER. Audemars à 31 ans.
*
03.1913 Sur monoplan Morane-Saulnier Gnome, à 3000 m, et avec Maffei
au-dessus de la Schützenmatte de Bâle (CH) pour la Nationalspende.
03.1913 1er vol de Weissenstein (2000m), puis retour à Bâle (03H25’).
03.1913 Sur son monoplan Morane de 80cv, 1er vol Bâle—Genève
(Plainpalais), avec un arrêt à Yverdon, établit un record de distance
pour vol à moteur au niveau national, en 2H10’.
03.1913 Décolle de Genève du Stade de Servette vers Lausanne.
03.1913 Prendre quelques vacances en famille en Suisse et tentera le record
de hauteur si le temps est favorable.
03.1913 L’Aéroclub de Suisse lui remet la grande médaille du Club en
commémoration du raid Paris—Berlin.
04.1913 Vol Villacoublay (F)-Wanne (D), 450 km, sur Morane-Saulnier.
04.1913 Vol Villacoublay—Hannovre (D), 700 km.
05.1913 Gagne la 1ère course aérienne du monde à Reims contre R. Garros.
05.1913 Spectateur à Buc, pour la présentation au roi Alphonse XIII,
admire les vols de Chevillard sur le Farman.
06.1913 Gagne la 2ème course aérienne contre Garros à Juvisy, près de Paris.
les 2 sur Morane-Saulnier "G"., débutent par une course de 50 km,
soit en ligne droite, soit sur une piste, puis par un match d’altitude
(plus de 2000m) et un concours avec jury autour d’une série de
vols de fantaisie et d’adresse.
06.1913 A la semaine de vol de Vienne (Aut). 2ème meeting de Vienne.
Il défend la Suisse, et Garros représente Saulnier avec Legagneux.
06.1913 Prix de 10.000Mk du cigarettier Batschari-Pokal pour un vol Berlin—Paris (voir : Récit).
07.1913 - Essai vol Berlin—Gütersloh (D), 300km. Casse l’hélice du Morane-Saulnier.
07.1913 - Vol Berlin—Paris, gagne le Prix : Berlin 4h15’, Vahrenwalder-Heide 6h45’,
Brackwede 11h30’, Wanne 14h, Reims 17h, Villacoublay 19H52’.
07.1913 Eddy, Garros, E.Gilbert, L.Morane volent à 5, à la rencontre de
Brindejonc des Moulinais qui revient du Paris—Saint-Pétersbourg.
07.1913 A ILM devant 50.000 personnes, gagne le match contre Brindejonc-
de-Moulinais et Guillaux, courses de vitesse de 50 km, etc. avec
décollage simultané en ligne. Reçoit le titre de "Maître de l’air" et £400.
08.1913 Le gain du Berlin—Paris est dilapidé en 1h au casino de Deauville (F).
08.1913 Avec le passager Saulnier sur Deauville—Evreux.
09.1913 Garros, traverse la Méditerranée, avec la boussole offerte par Eddy
et utilisée sur le Berlin—Paris.
date ? Vers le Circuit des lacs italiens, sur une Willys-Overland de 90cv, avec
Garros et L.Morane. Ils vont en Italie via Lausanne et le Simplon.
09/10.1913 A vu 2 nouveaux faire le looping dont John Domenjoz (voir : Récit).
Incite Garros à le faire 2 jours plus tard sur Morane non renforcé, à Buc.
09.1913 Sur hydravion Morane-Saulnier à flotteurs. Course San-Sebastien-
St.-Petersbourg. Pour participer au Concours militaire, sur un Morane
appartenant à un grand personnage russe.
date ? A Bordeaux, engagé et annoncé comme "boucleur de boucle émérite"
Fait ses débuts de boucleur (loopings) à la Croix d’Hins (F) puis Bordeaux.
Il recommence à Niort, Amiens, Bruxelles, Angers.
4ème aviateur européen à réaliser le looping.
En 1913 Reçoit le brevet militaire français.
09.1913 N’a pu faire le Paris—Genève—Berne à cause du mauvais temps.
10.1913 "Ballet aérien" à Juvisy avec Garros, Brindejonc, Legagneux, Gilbert.
10.1913 Vole à Nice (F).
10.1913 De passage en Suisse pour voir sa mère souffrante.
Scandalisé que la Suisse ait songé à acheter des avions allemands.
1913 Médaille de l’Aéroclub de Suisse pour le vol Paris—Berlin.
11.1913 Pense partir pour des régions lointaines. Appelé simultanément à Cuba,
Mexico, Buenos-Aires en Indochine. Le choix n’est pas encore fait.
11.1913 Toujours actif chez Morane. Meilleur pilote d’acrobatie à côté de Pégoud.
12.1913 Renonce à venir en Suisse par les airs, météo non favorable.
A un engagement à Mexico avec Roland Garros mais la guerre locale les
retient à Paris où Eddy vole presque chaque jour.
*
02.1914 Est à Lausanne (CH), "boucle la boucle" au-dessus de la ville à 1.400m
pour influencer les militaires suisses avec son Morane-Saulnier 80cv.
02.1914 2 vols avec passagers puis avec O. Bider sur Lausanne-Berne.
03.1914 A Cholet (F), pas de looping à cause de la météo, mais Garros le fait.
04.1914 A Villacoublay looping avec passager. Confirme venir voler à Lausanne en mai.
05.1914 A l’Aero-Park de Buc (F), match Eddy contre R.Garros, 3 concours :
vitesse, atterrissage de précision, et poursuite.
En 1914 R.Garros fonde "Le Groupe" avec Eddy, Pourpe, Prévost, Gilbert, Chevillard,
etc.. Ils veulent faire le pendant à l’Aéroclub de France.
date ? Eddy et Garros volent à Mannheim (D).
05.1914 A Karlsruhe (D), devant 50.000 spectateurs, loopings et vols d’acrobatie.
06.1914 A Speyer-am-Rhein (D), acrobaties, loopings.
06.1914 A Aachen, vols avec loopings.
06.1914 14 pilotes du "Groupe" à Juvisy font leur 1er meeting hors patronage officiel
dont Eddy. Malgré la mauvaise volonté de la presse, rapport plus de 10.000F.
07.1914 A Strasbourg (D), la police interdit les loopings aux étrangers !
1910-1914 Le meilleur pilote suisse et l’un des meilleurs européens de 1910-1914.
JPG - 6.5 ko
En pilote de la jeune Troupe suisse d’aviation en août 1914 (Château de Penthes).
*
1ère GUERREMONDIALE. Audemars à 32 ans.
*
08.1914 Mobilisé comme cycliste militaire se présente à la caserne de Morges (CH)
demande un transfert dans l’escadrille du capitaine Real.
08.1914 L’un des 10 mobilisés comme pilote-soldat avec Bider, Parmelin, Lugrin,
Cuendet, Comte, Grandjean, Durafour, Kramer et Burri (voir : Récit).
08.1914 On rachète à Eddy son Morane "H", utilisé pour la formation des pilotes
09.1914 Adjudant sous-officier pilote militaire et pilote d’acrobatie.
En 1914 118 jours d’activité militaire à l’arrière.
12.1914 Congé militaire de 2 ans, pour 1915 et 1916.
*
01.1915 A Paris affecté aux essais de prototypes militaires Morane-Saulnier :
réception, contrôle, mise au point de nbrx appareils (voir : Récit).
02.1915 A Madrid (E), réceptionne 1er moteur Hispano-Suiza construit à Barcelone.
1915-1916 Engagé comme agent de LeCoultre & Cie auprès de Edmond Jaeger
pour les instruments de vol pour avions : compte-tours.
04.1915 En photo avec Garros, pilote militaire de la chasse française.
Fin 1915 L’un des contacts de Garros prisonnier en Allemagne.
Correspondance clandestine via une grille codée.
09.1915 Vol Paris—Villacoublay, record d’altitude avec passager à 6.600 m
sur monoplan Morane en 01H, par 30 degrés sous zéro.
*
02.1916 A Madrid (E), pilote le roi Alphonse XIII sur biplan Morane-Saulnier à
moteur Hispano-Suiza.
En 1916 A Barcelone a comme passager le Suisse Marc Birkigt (voir : Biogr.),
constructeur du moteur Hispano-Suiza (voir : Récit).
03.1916 Devient concessionnaire Jaeger-LeCoultre pour les avions militaires français.
10 types différents de compte-tours.
.05.1916 Permis de conduire automobile français no.140.500.
*
1917-1918 Congé militaire suisse.
10.1917 Contrat signé entre Eddy & Jaeger-LeCoultre. Pour les compteurs de vitesse
à cadrans lumineux. J.D.LeCoultre livre environ 100.000 compte-tours
aux forces aériennes de F, GB, USA.
Eddy co-fonde les Etablissements Ed. Jaeger, dont il sera le président-
directeur-général pendant 37 ans.
date ? Titulaire de la Grande Médaille d’or des Vieilles Tiges.
*
02.1918 Garros s’est échappé d’Allemagne. Eddy lui montre l’état actuel des avions
de chasse qui a beaucoup évolué depuis 3 ans. Essais à Villacoublay.
10.1918 Roland Garros est abattu et meurt un mois avant l’armistice.
11.1918 La paix est revenue.
*
INDUSTRIELPOUR LE RESTE DE SA VIE. Audemars a 36 ans.
*
12.1918 Avec Barrier en voiture à Vouziers (F) pour reconnaitre le corps de Garros.
Exhumation et identification par Eddy.
06.1919 Le testament de Garros désigne Eddy et Georges Garros comme
les exécuteurs testamentaires.
Année 1919 Congé militaire suisse.
1919 Suite à la mort de R. Garros, Audemars abandonne le pilotage.
12.1919 Son ex Morane est mis hors service par l’armée suisse et prêté à un aéroclub,
il sera ferraillé dans les années 30 par erreur.
08.1922 Reçoit la Légion d’honneur. Proposé en mars, reçu en août.
1923 Directeur commercial de Jaeger pendant plusieurs décennies et
administrateur de LeCoultre & Cie.
1926 L’un des créateurs de la succursale de New-York de Jaeger.
1932 Convainc J.D.LeCoultre de commercer avec l’URSS.
06.1940 Marié à Marthe, à Paris, possède une Rolls-Royce,
habite 15 bis rue de Marignan, 8e à Paris.
*
RETRAITE.Audemars a 65 ans.
*
1952 Retraité de la Société des Etablissements E.Jaeger
18.03.1952 A 70 ans, élevé au grade de commandeur de la Légion d’honneur,
pour ses services aéronautiques reconnus.
11.1954 Au Beundenfeld (CH) pour les 40 ans de la Troupe d’aviation.
03.1958 A 76 ans, élevé au grade de commandeur de la Légion d’honneur,
pour ses services aéronautiques reconnus.
04.1959 Médaille de l’aéronautique et diplôme.
05.1962 Médaille d’or des Arts, Sciences et Lettres et diplôme.
09.1963 Médaille d’argent de la Ville de Paris et diplôme.
07.1963 Membre d’honneur de l’Aéroclub de Suisse et diplôme.
11.1964 Le président allemand Lübke lui décernait la Croix du mérite de 1e classe,
en reconnaissance de services exceptionnels rendus à la RFA.
*
03.1965 Vient à Genève à 82 ans, invité d’honneur reçu par les "Anciens du vélo"
au Cercle des Vieux-Grenadiers. Près de 120 convives.
14.07.1968 Diplôme d’honneur, grande médaille d’or, des Vieilles Tiges.
11.1968 A Vouziers sur la tombe de Garros pour les 50 ans de son décès.
06.1969 Pour la dernière fois à une cérémonie officielle, l’inauguration à ILM
du Bd des Frères Voisin prés du terrain où 50 ans plus tôt il
réalisait ses 1ers envols.
11.08.1970 Décédé et enterré à Paris. Crémation.
*
Non exhaustif
JPG - 9.4 ko
Audemars et Durafour à Lyon dans les années 60.

Un grand homme à l’attitude modeste mais au caractère trempé et déterminé

Audemars qui avait eu une enfance difficile et connut beaucoup de souffrances sentimentales dans sa vie devait aussi compenser le fait de mesurer 1,60m et de peser moins de 50 kg ce qu’il fit mieux que beaucoup. Sa taille fut un avantage en vélo, son poids l’aida en compétition de moto, sur la "Demoiselle" et en concourant contre Garros à avion égal.

Il aimait à inventorier les "grands" de ce monde à qui on le présenta durant 12 ans en tant que sportif et aviateur :

- Roi du Danemark et une princesse (Copenhague, 1903) ; Président Fallières (Bordeaux, F, 1910) ; Roi d’Italie (Milan, fin 1910) ; Président Diaz ( Mexico city, début 1911) ; président de la République du Brésil (Rio, 1912) ; Empereur François Joseph (Vienne, 1912) ; président de la République Argentine (Buenos-Aires, 1913) ; président Poincaré (Commercy, F, 1913) ; Roi d’Espagne (San-Sébastien, 1913 et Madrid, 1916) ; Grand Duc Nicolas de Russie (Petrograd, 1913) ; président de la Confédération suisse (1914) ; Prince Henri de Prusse frère de l’ex-Kaiser (1914, Speyer & Mannheim).

Edmond Audemars dixit : "Et dire qu’il y a des gens qui ne croient pas à la chance ! En ce qui me concerne, j’en ai eu, au cours de ma vie, plus que ma part. J’ai fait 17 chutes [en aéropplane], dont plusieurs auraient pu être graves si ma bonne étoile ne m’avait protégé."

 

JPG - 32.6 ko
Audemars, accueilli par la foule de Berlin Johannisthal le 19 août 1912.
Par : Jean-Claude Cailliez
Le :  jeudi 12 octobre 2006
  • Une rue est dédiée à Audemars à 78530 Buc, en France
  • Pour plus d’information : il n’y a que les pages de Pionnair.
  • Loopings d’Audemars en MS "H" début 1914( vidéo, N&B, sonore, 42 secondes, ≈17 Mo), nécessite le plugin QuickTime 7.1.3 minimum.
    Edmond Audemars en images (N&B, sonore, 05’, 105Mo).

     

    - Un hommage de Michel Ayerbe, via feu Daniel Porret, à l’aviateur Edmond Audemars (9p., 5Mo) : PDF "Quelques notes".

    Vous êtes ici : Accueil > Edmond AUDEMARS (1882-1970) : pilote Genevois au sommet de la compétition aérienne de 1910 à 1918 [2 vidéos]