Le site des pionniers de l’aéronautique à Genève 
Des Genevois chez eux ou ailleurs et des étrangers dans Genève 
 | Agenda | Plan du site  | Pionnair-GE in Deutsch | Pionner-GE in English | Espace privé 
 
 
Charles STERN (1914-1976), un sportif à la barre de l’Aéro-Club ou de voiliers de compétition
  Ce sportif passionné de voile, sur le Léman et aux jeux Olympiques, est aussi le patron d’une très grande marque horlogère genevoise. Il découvre l’aviation à 40 ans qui devient sa nouvelle passion. Occupant rapidement des rôles à responsabilité au sein de l’Aero-Club, Charles Stern permet la modernisation de ce dernier. En 1961, l’Aero-Club tel qu’on le connait aujourd’hui est né. Il regroupera jusqu’à 8 disciplines sportives distinctes telles le ballon, le vol à voile, le modélisme, la voltige, l’hélicoptère, le vol en montagne, le parachutisme et l’aviation à moteur en général.
Charles Stern avec l’une de ses filles, Anne, dans les années 60. Ce chef d’entreprise ne délaissa pas son intérêt pour la voile quand il devint le timonier de l’Aéro-Club de Genève en 1961 et mena ce dernier sur de nouvelles bases viables sur le long terme.

Né dans le monde horloger haut de gamme

Charles Stern nait à Genève le 2 mai 1914 au sein d’une famille d’industriels dont l’usine horlogère est installée depuis 1898 à la Jonction à Genève, la Fabrique de cadrans Stern Frères S.A. sise au no.3 du Sentier-des-Saules. Son père est également membre du conseil d’administration de Patek, Philippe & Co S.A., firme reprise par la famille en 1932. Après ses études, diplômé de à l’Ecole de commerce, ce sportif se marie et devient père de quatre enfants puis de deux autres suite à un remariage. A la disparition de son père en 1944. Charles et son oncle Marcel reprennent la direction des affaires familiales rebaptisées Stern Frères S.A. Charles en sera le patron jusqu’à sa disparition. Il créera plus tard un département lié au matériel dentaire Sternweber qui sera revendu aux USA,

C’est au début juin 1955 que Charles Stern débute avec facilité son école de pilotage au Club, sous la tutelle du moniteur Henri Golaz. Après un mois, le sept juillet, Stern réalise son premier vol seul et décroche son brevet de pilote en mai 1956. L’aviation va devenir l’un des grands chapitres de sa vie quand les choses se précipitent encore. La disparition en mai 1957 d’un membre du Conseil du Club, Samuel P.Bourguignon, a pour effet que le dynamique nouveau pilote est inséré au Conseil en juin. Stern n’en poursuit pas moins sa formation de pilote en parallèle à ses affaires et participe même à la création en 1958 du groupe de membres "dissident" Les vielles pousses tout en étant responsable de la Commission des rallyes et divertissement au sein du Conseil. En 1959 il est l’un des trois premiers élèves du cours de pilotage sur glaciers genevois donné par Golaz en Valais, où il réussit son "extension montagne" avec son ami Albert de Goumöens. Puis Stern prend la présidence du Groupe de Vol à Moteur (GVM) de l’Aéro-Club.

Modernisateur de l’Aéro-Club de Genève

En 1960, Stern a pris l’habitude d’utiliser son avion personnel pour ses voyages d’affaire, un Cessna 182B Skylane (HB-CPX), et participe à un rallye aérien, emmenant de Goumöens et Roland Vernet. Ce Rallye du Pétrole et des Oasis se déroule en Algérie ou sévit "la guerre" (20-24.04.1956). Bientôt vice-président du Conseil, il fait partie de la commission chargée de rénover les structures du Club et ses statuts, avec l’ambition de s’adapter à l’aéronautique moderne, d’améliorer l’encadrement de centaines de membres et de s’ouvrir à de multiples disciplines sportives. Citons d’autres acteurs de cette commission : le Dr Paul Berthouzoz, Daniel Bois, Jacques Chappuis, de Goumöens, Me Kronstein et Ernest Sudan. A l’Assemblée générale de mai 1961, Charles Stern est nommé président du Club, succédant à Marc Bornet et voit l’adoption des nouveaux statuts modernisés en octobre 1961. Fin 1963, il est en outre désigné à la Commission fédérale de navigation aérienne. En avril 1964, Stern laisse la présidence à François de Coulon pour ne s’occuper que du GVM dont il est toujours le leader depuis 1959 et qu’il ne quittera qu’en août 1971 laissant cette mission à Michel Favre. C’est notamment sous la présidence de Stern qu’une femme instructrice est engagée, bientôt nommée cheffe-pilote, cheffe-moniteur, une première en Suisse, et qui fera carrière jusqu’en 2007 à cette fonction : Arlette Borradori (voir : Biogr).

L’ultimatum d’avril 1968, sommant l’écolage de quitter Cointrin, amènera de longues années de travail et de recherches infructueuses entérinant finalement le statut quo. Stern noue alors de nombreux contacts avec les autorités cantonales en cette occasion, liens qui ne s’étaient pas beaucoup pratiqués jusque là. En 1976 Stern participe à un second cours de pilotage sur glaciers et cumule quelque 1.200h de vol et plus de 1.000 atterrissages en montagne … Puis intervient ce tragique accident automobile en octobre, entre son domicile et son bureau, lorsque Charles Stern décède à 62 ans.

Navigateur, vainqueur du Bol d’or, aux Jeux Olympiques et dans l’élite de la SNG

Cet administrateur de la manufacture d’horlogerie Patek Philippe & Cie a très fortement marqué par sa personnalité le GVM et l’Aéro-Club auquel il donna la structure sur laquelle il s’appuie encore 40 ans plus tard. Le vol était sa passion et ceux qui l’on connu apprécièrent son grand cœur, son dévouement et sa courtoisie. L’homme vouait aussi, dès sa jeunesse, une passion pour la voile, le Léman et la Société Nautique de Genève, pratiquant régates et compétitions. Il fut membre de l’équipe suisse de voile aux Jeux Olympiques de Londres en 1948 et d’Helsinki en 1952. Il remporta le Bol d’Or en 1951 et 1953 sur le Léman et barra de célèbres voiliers comme les "Antiope", ses propres bateaux, "Ylliam", etc. Il occupa divers postes au Cercle de voile, dont la vice-présidence jusqu’en 1959 ou à la SNG, également à la vice-présidence en 1955.

 
JPG - 35.8 ko
Charles Stern et son Cessna 182B Skylane HB-CPX à Sétif (Algérie) lors du Rallye du Pétrole et des Oasis en avril 1960
(coll. W. Sutter).
Par : Jean-Claude Cailliez
Le :  dimanche 1er novembre 2009
Vous êtes ici : Accueil > Charles STERN (1914-1976), un sportif à la barre de l’Aéro-Club ou de voiliers de compétition