Le site des pionniers de l’aéronautique à Genève 
Des Genevois chez eux ou ailleurs et des étrangers dans Genève 
 | Agenda | Plan du site  | Pionnair-GE in Deutsch | Pionner-GE in English | Espace privé 
 
 
Savoia S.13 : l’hydravion italien de la 1ère compagnie de transport suisse de passagers (dès 1919) [vidéo]
  Lors de la 1ère Guerre mondiale l’Italie produit ses 1ers hydravions militaires à coque, inspirés par des appareils français ou autrichiens. Sur le lac Majeur, la SIAI construit les appareils "Savoia", biplans monomoteurs et biplaces. En 1919 elle civilise ces appareils pour intégrer le transport de 2 passagers au sein de nations possédant des rivages marins ou de nombreux lacs. Plusieurs pilotes genevois ayant servi d’instructeur ou de pilote d’essai en Italie du nord durant la guerre vont favoriser le choix de la Suisse envers ces hydravions.
Le Savoia S.13 (CH-6) d’Avion Tourisme SA à Genève : 2 passagers à l’avant et à gauche et le pilote à l’arrière droit. Le moteur de 180cv entraîne une hélice bipale à l’arrière.

Généalogie du Savoia S.13 de la SIAI

JPG - 20.9 ko
En 1918, la publicité de la SIAI envers les hydravions "Savoia".

- Magazine Mach 1 : "Fondée en 1915 à Sesto-Calende (Italie), sur le lac majeur, la Societa Idrovolanti Alta italia (SIAI), se consacre d’abord à la construction d’hydravions, avant de se lancer, sous le nouveau nom de Societa Italiana Aeroplani Idrovolanti, dans celle des avions. La firme débute son activité par la construction sous licence d’hydravions français, puis, s’est assurée en 1916 les services de l’ingénieur Raffaele Conflenti, met en chantier des appareils de sa conception. Ainsi naît le S.8, hydravion biplace à moteur V6 Isotta-Fraschini de 170cv qui bénéficie d’une commande de 900 exemplaires de la part de la marine. Par suite de la signature de l’armistice, seuls 172 furent construits. Il fut le 1er d’une lignée assez remarquable qui, en quelques années, projeta la SIAI au 1er rang des constructeurs mondiaux en lui permettant de remporter l’un des trophées les plus enviés de l’époque. Au S.8 succèdent rapidement le S.9, qui ne s’en distingue que par son moteur Fiat A-12 de 300CV, puis le S.12 (propulseur de 480CV) et le S.13, doté d’un Isotta Fraschini de 250cv et produit en versions biplace et monoplace (1er vol en 1919)."

- "Dès 1919, un S.13 modifié (envergure réduite à 8,10m, contre 11,8m sur les appareils de série, moteur de 365CV entraînant une hélice quadripale) ; piloté par le sergent Guido Janello, est engagé dans les épreuves de la Coupe Schneider qui se déroulent cette année là à Bournemouth (GB) et débutent le 11 septembre. L’appareil portant le no.7 est le seul à terminer la course, mais le résultat n’est pas homologué, Janello s’est vu reprocher un passage irrégulier au-dessus d’un pylône, fait qui ne put être prouvé à cause du brouillard. La SIAI prend sa revanche l’année suivante quand, aux commandes d’un S.12 spécialement modifié pour la compétition (moteur Ansaldo de 550cv)], le lieutenant Luigi Bologna s’adjuge la Coupe Schneider à Venise (débutée le 21.09.1920). En 1922, Conflenti quittera la SIAI pour CAMS (France) et Alessandro Marchetti intègrera SIAI comme ingénieur en chef et directeur technique."

La version civile du Savoia S.13 en Suisse

Avant même d’être connu hors d’Italie, avant la Coupe Schneider ou le Salon de Paris (ouvert le 16 12.1919), le Savoia S.13 est recommandé par le Genevois Emile Taddéoli à la nouvelle société genevoise Avion Tourisme SA. C’est un "S.13 Bis" aux couleurs de la marine italienne qui est le 1er appareil que Taddéoli amène à Genève en vol depuis Sesto-Calende, le 12 juillet 1919. Cet appareil de reconnaissance et de chasse, équipé d’un moteur de 250CV, emporte un équipage de 2 personnes assises côte-à-côte derrière un unique pare-brise. L’appareil est doté d’une dérive triangulaire. Pour son adaptation aux besoins civil, une 3ème place à l’avant de l’appareil sera installée par les chantiers lémaniques de Corsier-port. Il sera immatriculé en Suisse CH-4, comme le 4ème avion recensé d’Helvétie.

Les autres "S.13" importés en Suisse entre 1919 et 1920 sont des versions civiles qui se reconnaissent à leur dérive circulaire. Il y a parfois de petites variations entre ces appareils dont certains sont du "type H" (CH-14) ou du "type F" (CH-18). Leur motorisation a été abaissée à 180CV. Seuls 6 hydravions Savoia seront immatriculés en Suisse. Le concurrent italien de Savoia est le constructeur Macchi dont 13 appareils seront importés en Suisse et qui eurent notamment la prédilection des pilotes zurichois. Autres utilisateurs : La marine royale italienne recevra 12 appareils S.13 en 1919. L’hydravion sera encore exporté au Japon, en Norvège, en Espagne, en Suède et en Yougoslavie. En France, le S.13 sera construit sous licence et appelé CAMS C.13. Les ateliers navals espagnols en construiront sept sous licence.

 

Caractéristiques du S.13 Bis (CH-4)

Savoia S.13 Bis militaire Envergure : 11,08m. Hauteur : 3,16m. Poids à vide : 1.285kg. Surface alaire : 34,4m2. Autonomie : 3h. Moteur : Isotta Fraschini
1919 Longueur : 9,02m. Plafond : 6.200m. Poids maximal : 1.560kg. Vitesse maximale 197 km/h. Equipage : 2. V6 de 250CV.
====

 

JPG - 67.6 ko
Plan trois vues du Savoia S.13 dont, en bas, le S.13 Bis (CH-4), en 1919.

 

Liste des premiers hydravions commerciaux italiens de Suisse (1919-1923)

Immatriculation= Constructeur= Type====== C/n=== Moteur====== Enregistré=== Sorti======= Compagnie=== Note==
CH-4 Savoia S.13 Bis Isotta 250cv 28.08.1919 24.05.1920 ATSA Biplace
CH-6 Savoia S.13 7195 Isotta 180cv  ??. ??.1919 12.11.1924 ATSA 3 places
CH-12 Macchi M.3 Isotta 180cv 07.11.1919 16.01.1922 AAAero id
CH-14 Savoia S.13 type H Isotta 180cv 1919 30.04.1921 ATSA id
CH-15 Macchi M.3 3038 Isotta 180cv 14.11.1919 21.11.1921 AAAero id
CH-17 Savoia S.13 Isotta 180cv 1919 10.05.1922 AAAero id
CH-18 Savoia S.13 type F Isotta 180cv 29.01.1920 31.08.1920 ATSA id
CH-19 Macchi M.9 Bis 3049 Fiat 280cv 03.02.1920 12.10.1923 AAAero
CH-20 Macchi M.9 Bis Fiat 280cv 08.04.1920 02.02.1923 AAAero
CH-21 Macchi M.18 Lusso Isotta 250cv 08.04.1920 12.11.1924 AAAero 5 places
CH-22 Macchi M.18 Lusso Isotta 250cv 08.04.1920 12.11.1924 AAAero id
CH-23 Macchi M.18 Lusso Isotta 250cv 08.04.1920 12.11.1924 AAAero id
CH-24 Macchi M.18 Lusso Isotta 250cv 08.04.1920 12.11.1924 AAAero id
CH-25 Macchi M.8 Isotta 180cv 18.05.1920 16.01.1922 AAAero
CH-29 Macchi L.3 Isotta 180cv 1920 1920 M.Nappez Biplace
CH-36 Macchi M.8 Isotta 180cv 1920 09.1921 M.Nappez 3 places
CH-73 Savoia S.8 Isotta 180cv 11.1921 03.1922 G.Fonjallaz
CH-78 Macchi L.3 / C.3 180cv 03.05.1922 09.10.1923 OASA 3 places
CH-96 Macchi M.9 Fiat 300cv 1923 1924 EAL
Total=19

Compagnies : AAAero : Ad Astra Aero. / ATSA : Avion Tourisme S.A. / EAL : Ecole Aero Lausanne. / OASA : Ouchy aviation S.A.

 

JPG - 56.3 ko
Le Savoia S.13 Type H, sur le quai des Eaux-vives à Genève (CH-14).
Par : Jean-Claude Cailliez
Le :  mardi 10 septembre 2019
  • Pour plus d’information, voir : Encyclopédie Mach-1, pp:2052 et 2061, à la "Librairie".
  • [09.2019] Avion-Tourisme SA : 1ère compagnie suisse de transport de passagers (1919-1920) (diaporama n&b, musical, 40ph., 04’32’’, 11Mo). Format Flash.

    Vous êtes ici : Accueil > Appareils > Savoia S.13 : l’hydravion italien de la 1ère compagnie de transport suisse de passagers (dès 1919) [vidéo]